Neuvaine à Saint Georges

Neuvaine à Saint Georges

Saint Georges

Premier jour

Je t’ai choisi au moment de la création (Ephésiens 1: 11-12)

 

Saint Georges, brillant officier, vous avez quitté votre armée et vous avez choisi d’être soldat au service du Christ. Sur les pas de Saint Georges, Seigneur, je désire me mettre en route pour Vous servir, annoncer la Bonne Nouvelle, tendre la main à tous mes frères, aider ceux qui sont en difficulté et risquent de se décourager. Je désire Vous faire connaître et aimer.

 

Saint Georges, intercédez pour moi: obtenez-moi la grâce (….) Conduisez-moi à Jésus qui est Amour.

Saint Georges, par votre prière, éloignez de moi tout mal.

 

 

 

1 Notre Père, 3 je Vous salue Marie, 1 Gloire au Père

 

Deuxième jour

« Tous les jours sont écrits dans Mon Livre » (Psaume 139: 8)

 

Saint Georges, l’appel du Seigneur a retenti dans votre cœur et a fait vibrer votre âme. Pour être comme le Christ, vous avez tout donné aux pauvres, puis vous êtes allé vers ceux qui Le persécutaient, pour leur parler de paix et d’amour. Saint Georges, soutenez ceux qui, pour le bien de tous, luttent pour que règnent la justice dans la vérité, la paix et l’amour.

 

Saint Georges, intercédez pour moi, obtenez-moi la grâce (…) Conduisez-moi à Jésus qui est Amour.

Saint Georges, par votre prière, éloignez de moi tout mal.

 

 

 

1 Notre Père, 3 je Vous salue Marie, 1 gloire au Père

 

Troisième jour

« Mon plan pour ton avenir est toujours remplis d’espoir. » (Jérémie 29: 11)

 

Saint Georges, votre cœur toujours attentif aux autres, votre âme en éveil, vous veniez au secours des âmes en détresse. Voyez, Saint Gorges, mon chemin est rude, difficile, douloureux parfois. Soutenez mon courage contre le découragement qui me guette. Que les yeux s’ouvrent sur la Lumière afin que je puisse entrevoir l’Amour Infini de mon Père qui m’attend et qui l’aime.

 

Saint Georges, intercédez pour moi, obtenez-moi la grâce (….) Conduisez-moi à Jésus qui est Amour.

Saint Georges, par votre prière, éloignez de moi tout mal.

 

 

 

1 Notre Père, 3 je Vous salue Marie, 1 gloire au Père

 

Quatrième jour

Saint Georges, soldat de Jésus-Christ, vous combattez le mal

 

Saint Georges, vous avez dédaigné toutes les séductions du monde, pour défendre les Chrétiens opprimés, vous vous êtes élevé contre les persécuteurs. Soutenez-nous Saint Georges dans le combat que nous devons livrer chaque jour contre nos mauvaises tendances, contre les tentations, contre le mal qui se présente à nous sous des formes attrayantes.

 

Saint Georges, intercédez pour moi, obtenez-moi la grâce (….) Conduisez-moi à Jésus, qui est Amour.

Saint Georges, par votre prière, éloignez de moi tout mal.

 

 

 

1 Notre Père, 3 je Vous salue Marie, 1 gloire au Père

 

Cinquième jour

Saint Georges, vous avez été torturé pour avoir confessé votre Foi au Christ et détruit les idoles

 

Saint Georges, sans crainte des tortures et de la mort devant les puissants de ce monde, vous avez exalté la grandeur du Dieu des Chrétiens et détruit leurs idoles. Aujourd’hui aussi, on nous propose des idoles à servir plutôt que d’adorer le seul vrai Dieu. Aidez-nous à résister à l’attrait de ces fausses divinités pour nous confier et nous abandonner à notre Père et à notre Sauveur, le Christ.

 

Saint Georges, intercédez pour moi, obtenez-moi la grâce (….) Conduisez-moi à Jésus qui est Amour.

Saint Georges, par votre prière, éloignez de moi tout mal.

 

 

 

1 Notre Père, 3 je Vous salue Marie, 1 gloire au Père

 

Sixième jour

Saint Georges, vous invoquez sans cesse le Nom de Jésus Christ

 

Saint Georges, vous avez donné toute votre vie au Christ. Le Christ était « votre Seigneur ». C’est en Son Nom que vous combattiez et c’est pourquoi Son Nom était toujours sur vos lèvres et dans votre cœur. Saint Georges, rappelez-nous que Jésus est notre Sauveur, notre Frère, notre Force. C’est pourquoi, nous pourrons L’appeler sans cesse à notre aide en prononçant Son Nom avec respect, confiance et amour.

 

Saint Georges, intercédez pour moi, obtenez-moi la grâce (….) Conduisez-moi à Jésus qui est Amour.

Saint Georges, par votre prière, éloignez de moi tout mal.

 

 

 

1 Notre Père, 3 je Vous salue Marie, 1 gloire au Père

 

Septième jour

Saint Georges, vous avez vécu chaque jour dans l’esprit des béatitudes enseignées par le Christ pour notre vrai bonheur

 

Saint Georges, les béatitudes sont à l’opposé des maximes du monde mais c’est en les vivant de son mieux que l’on découvre la vraie joie intérieure dans la paix de l’âme et du cœur. Aidez-nous à vivre selon cette « charte » que Jésus a révélée sur la montagne.

 

Saint Georges, intercédez pour moi, obtenez-moi la grâce (….) Conduisez-moi à Jésus qui est Amour.

Saint Georges, par votre prière, éloignez de moi tout mal.

 

 

 

1 Notre Père, 3 je Vous salue Marie, 1 gloire au Père

 

Huitième jour

Saint Georges, poursuivez votre combat en chassant le démon

 

Saint Georges, le mal est l’oeuvre du Malin. Vous avez combattu le mal et le péché sous toutes ses formes. Vous avez mené le bon combat, le combat de Dieu. Saint Georges, nous aussi, nous devons lutter contre le mal. Venez à notre secours dans la lutte que nous devons mener chaque jour contre nos mauvaises tendances, contre les tentations.

 

Saint Georges, intercédez pour moi, obtenez-moi la grâce (….) Conduisez-moi à Jésus qui est Amour.

Saint Georges, par votre prière, éloignez de moi tout mal.

 

 

 

1 Notre Père, 3 je Vous salue Marie, 1 gloire au Père

 

Neuvième jour

Saint Georges, martyr du Christ, faites triompher la Croix

 

Saint Georges, vous avez combattu le mal au péril de votre vie. Vous n’avez pas craint, vous n’avez pas failli, vous avez accepté et subi le martyre pour le Salut des âmes en offrant votre vie avec le Christ mort pour nous tous sur la Croix. Saint Georges, demandez pour nous la volonté, la force de toujours mener le bon combat conte les forces du mal. Priez pour nous afin que nous ayons toujours le courage d’être les témoins du Rédempteur, le Christ en Croix. Deo gratias.

 

Saint Georges, intercédez pour moi, obtenez-moi la grâce (….) Conduisez-moi à Jésus qui est Amour.

Saint Georges, par votre prière, éloignez de moi tout mal.

 

 

 

1 Notre Père, 3 je Vous salue Marie, 1 gloire au Père

 

D’après un texte extrait de « Neuvaine à Saint Georges » par Irène Duvillers, aux Ed. St Bernard

Publié dans Non classé

Neuvaine à la Sainte Eucharistie

Neuvaine à la Sainte Eucharistie

L’Eucharistie

acification préparatoire à la Sainte Eucharistie

 

Ou Neuvaine de Saint Tarcisius, Saint Patron et Protecteur du Corps de Notre Seigneur et Saint Patron des enfants de chœur

 

L’histoire de notre Sainte Église est riche de nombreux témoignages, de nombreux exemples de vie d’hommes et de femmes qui ont tout donné pour notre Seigneur. S’il en est un pourtant peu cité et invoqué et qui devrait servir d’exemple dans notre époque si tourmentée, c’est Saint Tarcisius. Nous vous proposons de prier avec lui pour la Sainte Eucharistie, et de réciter cette neuvaine pendant les 9 jours qui précèderont votre Première communion, celle d’un proche, ou après un acte de contrition important en préparatif à la Sainte Communion. Commencez cette Neuvaine un vendredi, 9 jours avant le dimanche de la Communion. Au cours de cette Neuvaine, nous vous recommandons d’assister à l’adoration du Saint Sacrement, d’aller prier chaque jour auprès du Tabernacle, et en cas d’impossibilité, de positionner près de vous une représentation du Saint Sacrement, bénie, par les soins d’un Prêtre. Cette Neuvaine est une prière qui permet de se mettre en de bonnes dispositions d’âme pour recevoir pleinement les grâces accordées au moment de la Sainte Communion.

 

Premier jour

Prions pour la défense du caractère sacré de la Sainte Eucharistie

 

Père infiniment Bon, nous sommes conscients que nombre de nos pensées et de nos gestes participent trop souvent au reniement du Sacrement que Vous nous avez offert par Amour, alors même que ceux que Vous aviez chéris accomplissaient les plus sombres heures de l’humanité. Dieu Trois fois Saint, aidez-nous à toujours oeuvrer pour que Votre Corps offert ne soit jamais bafoué par ceux qui prétendent que Vous n’êtes pas réellement présent dans l’Hostie consacrée.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Seigneur Jésus, éclairez par Votre Esprit ceux qui ne voient en l’Hostie consacrée qu’un symbole de Votre Amour et non un miracle sans cesse renouvelé du pain changé en Votre Corps véritable. Ne nous laissez pas nous écarter de Votre Corps offert. Amen.

 

Deuxième jour

Prions pour que notre Foi en l’Hostie, Corps véritable de Notre Seigneur, ne cesse jamais

 

Père infiniment Bon, renforcez notre Foi par les Grâces que procure le plus beau des Sacrements. Que cette Foi sans cesse ravivée et nourrie par la Parole et par Votre Corps nous fasse grandir dans la compréhension et dans l’adhésion au Mystère de l’Eucharistie.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Seigneur Jésus, Vos Paroles d’Amour interpellent nos âmes depuis plus de 2000 ans et ne cessent de porter d’immenses fruits à travers toute la terre. Que le Mémorial de Votre sacrifice soit la manifestation ultime de Votre Amour pour les hommes. Que Vos Paroles demeurent pour toujours et ne soient jamais trahies ou déformées: « Ceci est Mon Corps livré pour vous ».

 

Troisième jour

Prions pour que l’Eucharistie soit pour chacun de nous le sommet de notre vie Chrétienne

 

Père infiniment Bon, Vous nous avez donné Votre Fils unique pour nous sauver. Par Sa mort, vous manifestez aux hommes Votre Amour inconditionnel, et Votre grande Miséricorde. Que notre vie de Chrétien soit toute entière tournée vers l’action de grâce et la louange dans ce Don ultime.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Seigneur Jésus, rendez-nous toujours plus aimant de Votre Eucharistie. Que rien ne vienne nous détourner de l’amour de Votre Corps offert pour notre Salut. Rendez-nous conscients que rien ne peut égaler la Sainte Communion. Tout dans notre vie de Chrétien nous conduit à l’Eucharistie. La Sainte Messe, par la Liturgie, nous fais participer au Sacrifice unique du Christ offert pour nous et toute la Sainte Église. Faites que nous puissions toujours avoir la joie de participer au Festin de Votre Eucharistie; et que chaque Chrétien ait toujours conscience que Votre Eucharistie es le point culminant de sa Foi.

 

Quatrième jour

Prions pour que notre conversion au moment de recevoir la Sainte Eucharistie soit profonde

 

Père infiniment Bon, Vous nous offrez lors de notre toute première Communion les grâces les plus puissantes qu’il nous sera donné de recevoir. Lors de sa première Communion, chacun de nous reçoit de Vous une force spirituelle inégalable capable de guérir notre âme, notre cœur, et capable de faire grandir notre Foi. Cette grâce originelle reste à tout jamais en nous et pourtant nous sommes conscients que nos faiblesses et nos choix peuvent nous en éloigner. Son effet peut alors s’estomper en même temps que notre cœur s’assombrit.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Seigneur Jésus, que Votre Miséricorde nous offre de garder les grâces que Vous nous avez accordées dans Votre Amour. Point culminant vers notre conversion personnelle, le Sacrement de la sainte Eucharistie s’il est reçu dans une bonne disposition d’âme parachève la guérison intérieure opérée par le Seigneur dans le Sacrement du Pardon. Il nous permet d’éclairer notre cœur et de retourner au Christ, de retrouver librement les effets de cette grâce unique, permanent et salvatrice.

 

Cinquième jour

Prions pour que notre conversion au moment de recevoir la Sainte Eucharistie soit profonde

 

Père infiniment Bon, Vous avez offert Votre Fils Unique notre Seigneur Jésus-Christ au monde. Vous avez choisi de permettre à ceux qui le souhaitent de Le suivre, pour qu’Il soit leur Berger. Il n’a de cesse de conduire le peuple des rachetés vers Votre Royaume. Chacun est invité à se convertir, à se détourner du Mal, à se tourner vers Votre Divine Lumière et à profiter de Votre Miséricorde Infinie.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Seigneur Jésus, nous Vous en supplions, ayez pitié de ceux qui souhaitent avec ferveur et humilité obtenir Votre Pardon. Par Votre Eucharistie nous voulons manifester notre volonté de revenir à Bous. Que les grâces de Votre Pardon et de notre sincère contrition, nous permettent d’obtenir celles encore plus puissantes de la Sainte Communion. Aidez-nous à reconnaître nos fautes afin que par Votre Pardon nous soyons rendus dignes de Votre Précieux Sacrifice; et que nous soyons ces hommes de bonne volonté capables de recevoir et d’accepter Votre Amour.

 

Sixième jour

Prions pour que chaque Communion soit comme notre première, notre seule et notre dernière communion

 

Père infiniment Bon, Vous nous avez offert comme modèle la Sainte Famille et Votre Fils. Vous avez souhaité que Votre nouvelle Alliance offre Votre Amour Paternel. Vous nous considérez comme Vos enfants et Vous nous donnez comme Modèle principal l’Enfant Jésus. Faites que nous gardions nos cœurs d’enfant, notre capacité à être émerveillés par Votre Création et par Votre Amour infaillible.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Seigneur Jésus, Votre Amour des enfants nous montre un chemin de conversion. Donnez-nous de recevoir la Sainte Eucharistie comme un enfant accueille l’Amour de son père. Que nos cœurs et nos âmes purifiés par la Grâce de Votre Pardon nous redonnent la joie et la ferveur d’une Foi naissante. La même qui, dans le cœur capable de croire en Votre Présence réelle dans l’Hostie, conduit l’enfant à demander avec amour et gravité à recevoir en lui Votre Corps pour la première fois.

 

Septième jour

Prions pour ceux qui n’ont pas ou plus la possibilité de recevoir la Sainte Eucharistie, que leur vie de prière et leur espérance puissent les conduire au Christ, source de toute Vie

 

Père infiniment bon, c’est convaincus de Votre présence réelle que nous voulons sans cesse attester dans notre Foi et notre vie quotidienne que Votre Eucharistie est la plus grande des nourritures terrestres que Vous nous avez donnée. C’est aussi plein de compassion que nous pensons à celles et ceux qui, pour des raisons diverses, n’ont plus la capacité de recevoir Votre Corps.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Seigneur Jésus, Votre venue parmi les hommes a renouvelé l’Alliance établie par le Père. Aujourd’hui encore Votre Message s’adresse à tous les hommes de la terre, sans condition. Vous avez promis la Vie éternelle aux hommes de bonne volonté faisant germer en nous l’espérance. Aidez-nous a dépasser nos incompréhensions et à persévérer dans Votre Amour et dans notre Foi. Que cette même espérance anime et permette à celles et ceux qui aujourd’hui sont isolés de Vous de revenir un jour à Vous.

 

Huitième jour

Prions pour les Prêtres qui, par leur magistère, perpétuent le mémorial du Sacrifice institué par notre Seigneur Jésus-Christ

 

Père infiniment Bon, nous Vous en supplions, faites naître parmi nos enfants de nombreuses vocations, afin que se perpétue le mémorial de Votre Sacrifice à travers tous les âges. Que nos enfants puissent être nourris de Votre Grâce et de Vos Bénédictions afin que partout soit diffusée Votre Parole. Faites que nous puissions tous recevoir le Sacrement de Réconciliation et communier au Corps et au Sang de Votre Fils Jésus-Christ.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Seigneur Jésus, Vous avez institué l’Eucharistie et Vous avez demandé à ceux qui avaient choisi de Vous suivre de commémorer Votre Sacrifice à travers toute la terre. Donnez-nous Seigneur beaucoup de Saint Prêtres. Donnez à nos enfants le désir de Vous suivre, de consentir à une vocation sacerdotale ou religieuse. Que jamais personne ne soit isolé de Votre Amour et que chacun puisse se nourrir de l’Eucharistie. Vivre par Lui avec Lui et en Lui.

 

Neuvième jour

Prions pour celles et ceux qui, par leur vie, témoignent, à l’image de Saint Tarcisius, de la puissance du Sacrement de l’Eucharistie et des grâces qu’elle procure

 

Père infiniment Bon, Vous n’avez eu de cesse de témoigner aux hommes Votre Amour et Votre Miséricorde. De nombreuses fois Vous avez envoyé Vos Anges, Vos Archanges, la Vierge Marie et Notre Seigneur Jésus Christ Lui-même, afin de nous rappeler Votre Amour et Votre détermination à vouloir sauver tous ceux qui le veulent. Vous avez choisi aussi des hommes et des femmes capables d’aimer. Nous Vous confions nos cœurs et nos âmes.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Seigneur Jésus, Vous avez envoyé Vos fidèles serviteurs à travers le monde pour convertir les hommes à l’Amour du Père. Vous ne leur avez jamais promis le Ciel sur la terre, Vous ne leur avez jamais promis la facilité. Non, Vous leur avez promis le Ciel près du Père. Pour seules armes, Vous leur avez légué Votre Amour, l’Esprit Saint et la Vierge Marie. Beaucoup sont allés jusqu’à donner leur vie. Rendez-nous capables de vivre un tel sacrifice. Rendez-nous dignes de Votre Sacrifice.

Publié dans Non classé

Neuvaine à Notre Dame de Bon Espoir

Neuvaine à Notre Dame de Bon Espoir

Notre Dame de Bon Espoir

Pour bien accomplir cette Neuvaine

 

Cette Neuvaine est inspirée des invocations puisées dans l’Office Divin, qui est la prière de l’Eglise. Chaque jour, nous réciterons une invocation au Saint Esprit, et, après avoir énoncé les prières ci-dessous, nous prendrons un instant de Cœur à Cœur avec Marie. Une neuvaine n’étant pas un acte magique, nous prendrons aussi un temps pour lire l’Evangile du jour, et surtout, recevoir les Sacrements de la Confession et de l’Eucharistie.

 

Premier jour

 

Seigneur, nous Vous rendons grâce de nous avoir donné pour Mère, Marie, Notre Dame de Bon Espoir. Nous Vous en supplions, accordez par son intercession un soulagement aux malades, une consolation à ceux qui sont dans la peine, Votre Pardon Miséricordieux à tous les pécheurs et donnez-nous à tous Votre Salut et Votre Paix. Ecoutez Sa prière, exaucez-nous.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Notre Dame de Bon Espoir, priez et intercédez pour nous.

 

Deuxième jour

 

Seigneur notre Dieu qui, dès le premier instant de Votre Conception, avez comblé de grâces la Bienheureuse Vierge Marie, Notre Dame de Bon Espoir, Votre Mère et la nôtre. Nous Vous en supplions daignez réjouir nos cœurs, en nous accordant à tous une large effusion de Votre Grâce. Ecoutez Sa prière, exaucez-nous.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Notre Dame de Bon Espoir, priez et intercédez pour nous

 

Troisième jour

 

Seigneur, Vous avez accordé à Marie, Notre Dame de Bon Espoir, la Grâce d’être toujours attentive à Votre Parole et de Vous servir avec une docilité sans réserve; nous Vous en supplions, accordez-nous les Dons de Votre Esprit de Sainteté pour que nous puissions chaque jour un peu plus, nous rapprocher de Sa Fidélité. Ecoutez Sa prière, exaucez-nous.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Notre Dame de Bon Espoir, priez et intercédez pour nous

 

Quatrième jour

 

Seigneur, Vous qui avez réconforté Marie, Notre Dame de Bon Espoir, quand Elle se tenait debout au pied de la Croix, et qui avez rempli Son Cœur de joie et d’espérance dans l’attente de la Résurrection de Jésus. Faites cette même Foi et cette même Espérance allègent nos craintes et soulagent nos peines. Ecoutez Sa prière, exaucez-nous.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Notre Dame de Bon Espoir, priez et intercédez pour nous

 

Cinquième jour

 

Seigneur, qui après les épreuves de la Passion, avez rassemblé Vos Apôtres et Vos Amis dans une même prière, autour de la Vierge Votre Mère, Notre Dame de Bon Espoir dans l’attente de la venue de Votre Esprit de Sainteté, nous Vous en supplions gardez-nous toujours fraternellement unis, dans un même amour et une même confiance en Marie et ce, malgré nos peines et nos différences, Ecoutez Sa prière, exaucez-nous.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Notre Dame de Bon Espoir, priez et intercédez pour nous

 

Sixième jour

 

Seigneur, qui avez uni Marie, Notre Dame de Bon Espoir, à la Joie Céleste de Son Fils ressuscité et qui voulez, par Elle, nous faire entrer nous aussi dans cette joie faites que nous aussi, nous ayons part à la Joie de contempler Votre Divin Fils Ressuscité. Ecoutez Sa prière, exaucez-nous.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Notre Dame de Bon Espoir, priez et intercédez pour nous

 

Septième jour

 

Seigneur notre Dieu, qui avez couronné Reine du Ciel et de la Terre, Marie, Notre Dame de Bon Espoir, donnez à tous ceux qui souffrent la Lumière Céleste qui leur permettra de savoir et de comprendre qu’ainsi, ils se rapprochent de Vous. Donnez aussi à tous ceux qui se sont endormis dans le sommeil de mort, la grâce de vivre en Votre Royaume et de participer à Votre Triomphe. Ecoutez Sa prière, exaucez-nous.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Notre Dame de Bon Espoir, priez et intercédez pour nous

 

Huitième jour

 

Seigneur notre Dieu, nous Vous rendons grâce d’avoir placé Marie, Notre Dame de Bon Espoir, au-dessus de toutes Vos créatures de la terre et du Ciel, pour la Gloire de Votre Fils, nous Vous en supplions, à Sa prière, accordez-nous que rien, « ni la mort, ni la vie, ni le présent, ni l’avenir, ni une créature quelconque, ne puisse nous séparer de l’Amour de Jésus » (Rom. 8:38).

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Notre Dame de Bon Espoir, priez et intercédez pour nous

 

Neuvième jour

 

Seigneur notre Dieu, qui avez fait de Marie, Notre Dame de Bon Espoir, la Mère adoptive de tous ceux que Votre Fils a sauvé, nous Vous en supplions, apprenez-nous à, toujours plus La connaître, à toujours plus savoir L’imiter et à mieux La prier. Ecoutez Sa prière, exaucez-nous.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père.

 

Notre Dame de Bon Espoir, priez et intercédez pour nous

 

Renseignements

 

Centre Spirituel de la Sainte Face

8, rue Bernard Palissy

37 000 Tours (France)

Publié dans Non classé

Neuvaine à Saint Joseph

Neuvaine à Saint Joseph

saint joseph

Chaque jour

 

Un Je crois en Dieu, Un Notre Père, Un Je vous salue Marie et Un Souvenez-vous Saint Joseph:

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie, mon aimable protecteur, saint Joseph, qu’on n’a jamais entendu dire que quelqu’un ait invoqué votre protection et demandé votre secours sans avoir été consolé. Animé d’une pareille confiance, je viens à vous et me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme. Ah! ne rejetez pas ma prière, ô père virginal du Rédempteur, mais daignez l’accueillir avec bonté. Ainsi soit-il.

Premier jour

Saint Joseph, mémoire du Père

 

À ton image, saint Joseph, puissions-nous vivre nos vies dans l’écoute et le respect de nos pères et mères de la terre. Aide-nous à nous recevoir comme fils et fille du Père.

Deuxième jour

Saint Joseph, un guide pour l’homme d’aujourd’hui

Saint Joseph, tu peux être appelé le saint de l’incarnation. Nous te demandons, saint Joseph, d’être et de demeurer pour nous un modèle d’homme et de père juste et responsable dont le monde d’aujourd’hui a besoin pour sauver nos familles et vivre l’harmonie familiale.

Troisième jour

Saint Joseph et la maison familiale

 

Que nos maisons puissent accueillir Marie et l’Enfant-Jésus. Ne craignons pas d’accueillir la Sainte Famille à notre table. Saint Joseph, protecteur de la famille, aide-nous à comprendre le sens de la paternité véritable afin que les pères de familles retrouvent leur identité profonde.

Quatrième jour

Saint Joseph, modèle d’incarnation

Saint Joseph, devant l’Annonciation tu te mets à l’école de l’acceptation d’une solitude humaine totale pour t’unir finalement à Marie. Saint Joseph, explique-nous combien il est important de ne pas rompre des liens affectifs et conjugaux dans l’épreuve. Aide-nous dans nos familles à triompher de toute solitude, de toute révolte, de tout divorce et de toute séparation.

Cinquième jour

Saint Joseph, lumière dans nos nuits

Saint Joseph, tu as été dans l’inquiétude de ne pas offrir à ta famille un lieu pour la nativité et tu as reçu dans l’obéissance et dans la confiance le lieu de l’oubli total : la crèche. Au-delà de nos nuits et de nos pauvretés, saint Joseph, apprends-nous à accueillir l’Enfant-Jésus dans notre cœur.

Sixième jour

Saint Joseph, protecteur dans la maladie

Saint Joseph, aide-nous à ne pas nous replier sur nous-même dans l’épreuve et la maladie ; encourage-nous à nous ouvrir à la seule volonté du Père sur le chemin des béatitudes. Nous te confions nos malades.

 

Septième jour

Saint Joseph, protecteur de l’Église

Saint Joseph, gardien de l’Agneau, protecteur de la Sainte Famille, tu es devenu, par la grâce du Père, le gardien de l’Église. Enseigne-nous à aimer l’Église, à lui être toujours fidèle dans l’Eucharistie, dans la prière et par le témoignage de notre amour inconditionnel.

Huitième jour

Saint Joseph est au cœur de la communion fraternelle

Par l’union aux Cœurs de Jésus et de Marie, nous communions au cœur doux et juste de Joseph. Saint Joseph, apprend-nous à être amour et instrument de paix dans notre vie quotidienne.

Neuvième jour

Saint Joseph, patron de la bonne mort et des âmes du Purgatoire

Jésus, Marie, Joseph, priez pour nous et nos familles au moment de la mort. Nous vous confions spécialement tout notre arbre généalogique.

Publié dans Non classé

Neuvaine à Sainte Jeanne d’Arc

Neuvaine à Sainte Jeanne d’Arc

Sainte Jeanne d'Arc

Réciter après la prière de chaque jour


Sainte Jeanne d’Arc, votre martyre est la grande victoire de Dieu sur nos ennemis. Intercédez, du Royaume des Cieux, pour que nous soyons préservés des guerres contre notre pays et des assauts contre notre foi. Que la France se souvienne qu’elle est la Fille Aînée de l’Eglise.

 

Prions

 

Seigneur, nous Vous rendons grâce car Vous avez béni notre pays en nous donnant Sainte Jeanne d’Arc: Suscitez encore de nombreuses vocations pour garder intacte la mission apostolique de la France. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.


Réciter ensuite Un Notre Père, un je Vous Salue Marie et un Gloire au Père.


Premier jour


Jeanne, le Seigneur a chargé l’Archange saint Michel de vous apparaître et de vous annoncer votre mission de sauver le royaume de France. Jeanne, votre grand désir de servir Dieu et de tout faire pour lui plaire, vous font prononcer le « fiat » malgré vos craintes de ne pas être digne et capable d’accomplir cette mission. Le ciel vous a donné une épée pour combattre, et les voix de sainte Catherine et de Sainte Marguerite pour vous guider. Intercédez pour que nous puissions toujours répondre à notre vocation. Amen.


Deuxième jour


Jeanne, vous rendez visite au Dauphin de France. Vous lui révélez qu’il est le véritable héritier de France, et fils de roi, qu’il sera couronné à Reims et que vous êtes venue pour l’aider à accomplir ce désir du Ciel. vous livrez ensuite de nombreuses batailles contre les Anglais, et vous en sortez toujours victorieuse. Vous livrez également bataille au péché dans ton propre camp et vous demandez à vos soldats de retrouver l’état de grâce. Intercédez maintenant pour que notre pays se souvienne de son baptême et retrouve le chemin des sacrements. Amen.


Troisième jour


La semaine de Pâques de cette année 1430, alors que vous vous trouvez dans un fossé de Melun, les voix de saintes Catherine et Marguerite vous annoncent que vous serez faite prisonnière avant la fête de la saint Jean et que Dieu vous viendra en aide durant cette épreuve. Vous êtes alors envahie d’angoisse et tentée de ne pas vous soumettre à la Volonté du Seigneur afin de sauver ta vie. Priez pour nous, afin que nous fassions toujours la volonté de Dieu, et non la nôtre. Amen.


Quatrième jour


C’est le 26 Mai, après une rude bataille, que vous êtes prise par un archer du camp adverse. Vous êtes ainsi arrêtée et accusée par l’Inquisition d’hérésie et d’idolâtrie. Malgré vos craintes et vos peurs, vous vous laissez emprisonner. Vous gardez confiance en vos voix, et vous demandez leur intercession afin de répondre aux questions qui vous sont posées. Demandez à Dieu, pour nous, le courage et l’audace d’affirmer notre foi. Amen.


Cinquième jour


Vous êtes torturée moralement, assaillie par de nombreux et interminables interrogatoires, abandonnée et trahie de tous, y compris du Roi, traitée comme une prisonnière de guerre, menacée corporellement par les gardiens de ta cellule, accusée de nombreuses fautes que vous n’avez pas commises, sans avocat. Toujours docile aux conseils de vos voix, vous répondez sans crainte à tout ce que l’on vous demande. Intercédez pour que nous ayons toujours recours à la prière dans nos difficultés. Amen.


Sixième jour


Tous vos accusateurs s’acharnent pour vous faire faillir, pour vous faire contredire les faits que vous relatez ; ils vous accusent, vous menacent de tortures physiques, vous harcèlent sans cesse durant des heures ; en vain, vous avez toujours réponse à toutes les questions, jusqu’au jour, où, n’en pouvant plus, effrayée par la mort, vous reniez tout. Puis, par la grâce de Dieu, vous acceptez avec courage le martyre et revenez sur vos reniements. Malgré la reconnaissance de certains de vos juges de l’intervention divine dans votre conduite, vous êtes condamnée à mort par le supplice du feu. Priez pour que la France relève la face et se souvienne de ses promesses faites à Dieu. Amen.


Septième jour


Jeanne, vous êtes surnaturellement soutenue par le Ciel, mais vous n’échappez pas aux angoisses provoquées par la sentence. Vous auriez préféré « être décapitée sept fois plutôt que brûlée et réduite en cendres. » Sur le bûcher, une fois liée, vous demandez pardon aux anglais et à tous vos ennemis, pour les batailles livrées contre eux, et, d’une voix haute et claire, vous pardonnez à tous ceux qui vous ont condamnée. « Mes saintes ne m’ont pas trompée, ma mission était de Dieu. Saint Michel, sainte Marguerite et sainte Catherine, vous tous, mes frères et sœurs du Paradis, venez à mon aide… » Au milieu des flammes, vous regardez la croix qui vous est présentée, et vous prononcez le Nom de Jésus avant de mourir. Soyez notre modèle dans l’obéissance, dans la confiance en Dieu, et la persévérance dans notre mission. Amen.


Huitième jour


Alors que le bourreau éteint le brasier afin que tous voient le cadavre défiguré de celle qui les a fait trembler, il écarte les cendres et le miracle apparaît devant leurs yeux effrayés: votre cœur est là, rempli d’un sang vermeil et semblant vivre encore! Du soufre et de l’huile sont alors répandus dessus, le feu reprend puis s’éteint à nouveau, le laissant toujours intact. Inquiet de ce miracle et craignant l’émotion du peuple, le cardinal d’Angleterre ordonne que vos os, vos cendres et surtout votre cœur soient jetés immédiatement dans la Seine. Le bourreau dit alors : « J’ai grand peur d’être damné pour avoir brûlé une sainte » Des cris s’élèvent dans la foule : « Nous sommes tous perdus car une sainte a été brûlée ! » Aidez-nous à servir Dieu et à ne chercher que la gloire du Ciel. Amen.


Neuvième Jour

 

Après votre mort, mourut la prospérité des anglais en France. Depuis le bûcher de Rouen, ils ne connurent que déceptions et défaites. A leur grande honte et confusion, ils furent rejetés de tous les pays qu’ils avaient conquis. Tous ceux qui avaient jugé avec mauvaise foi la Pucelle trouvèrent la mort peu de temps après la sienne. L’évêque Cauchon, enrichi par le Roi d’Angleterre, mourut subitement; il fut excommunié par le Pape et ses os furent jetés aux bêtes féroces. Ainsi s’accomplit la prédiction faite à Jeanne, en sa prison, par ses voix : « Vous aurez secours. Vous serez délivrée par une grande victoire. Prenez tout en gré. Ne vous souciez pas de votre martyre. Vous viendrez enfin au Royaume du Paradis. » Que la résurrection soit le seul but de notre vie. Soyez présente à nos côtés et contribue encore à la sanctification de notre pays. Amen.

Publié dans Non classé

Neuvaine à Saint Pierre

Neuvaine à Saint Pierre

Premier jour

Saint Pierre

Pour acquérir la docilité

 

Le premier discours de Pierre (Actes des Apôtres)

 

Le jour de la Pentecôte, Pierre, debout avec les onze autres Apôtres, prit la parole; il dit d’une voix forte: « Habitants de la Judée, et vous tous qui séjournez à Jérusalem, comprenez ce qui se passe aujourd’hui, écoutez bien ce que je vais vous dire. Non, ces gens-là ne sont pas ivres comme vous le supposez, car il n’est que neuf heures du matin. Mais ce qui arrive, c’est ce que Dieu avait dit par le prophète Joël: Il arrivera dans les derniers jours, dit Dieu, que je répandrai mon Esprit sur toute créature: vos fils et vos filles deviendront prophètes,vos jeunes gens auront des visions, et vos anciens auront des songes. Même sur mes serviteurs et sur mes servantes,je répandrai mon Esprit en ces jours-là, et ils seront prophètes. Je ferai des prodiges en haut dans le ciel, et des signes en bas sur la terre, du sang, du feu, une colonne de fumée. Le soleil se changera en ténèbres, et la lune sera couleur de sang, avant que vienne le jour du Seigneur, grand et manifeste. Alors, tous ceux qui invoqueront le Nom du Seigneur seront sauvés.

 

Prière

 

O glorieux et bien-aimé Saint Pierre, votre docilité aux divines inspirations m’entraîne passionnément à votre suite. Comme vous, je désire être docile aux inspirations que le Seigneur me fait entendre. Quand votre frère, André, vous a annoncé: « Nous avons trouvé le Messie », vous êtes parti sans délai. Quand vous avez reçu l’Esprit Saint, vous êtes parti immédiatement pour accomplir le mandat divin: « Allez et prêchez ». Comme vous, mon aimable Saint, je me mets à l’écoute attentive de la Voix de Dieu, et de désire travailler à acquérir toutes les vertus Chrétiennes qui m’unissent à Dieu, durant cette vie, comme je le serai dans le Ciel. Amen.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Deuxième jour

Pour acquérir la sainteté

 

Les premiers fruits (Actes des Apôtres)

 

Ceux qui l’entendaient furent remués jusqu’au fond d’eux-mêmes; ils dirent à Pierre et aux autres Apôtres: « Frères, que devons-nous faire ? » Pierre leur répondit: « Convertissez-vous, et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus Christ pour obtenir le pardon de ses péchés. Vous recevrez alors le don du Saint-Esprit. C’est pour vous que Dieu a fait cette promesse, pour vos enfants et pour tous ceux qui sont loin, tous ceux que le Seigneur notre Dieu appellera. » Pierre trouva encore beaucoup d’autres paroles pour les adjurer, et il les exhortait ainsi : « Détournez-vous de cette génération égarée, et vous serez sauvés. »

 

Prière

 

O très aimable Saint Pierre, voyant le miracle de la pêche abondante, voyant devant vous, la Sainteté de Dieu, le Seigneur Tout-Puissant, vous vous crûtes indigne et lui avez dit: « éloignez-Vous de moi Seigneur, car je suis un homme pécheur! » Vous qui dans la nuit de la dernière Cène, n’aviez pas permis que le Seigneur puisse vous lavé les pieds, voyant le Créateur de tout l’Univers se prosterner devant vous, vous sentiez qu’un abîme s’ouvrait devant vous. Donnez-moi d’acquérir la vertu d’humilité, par laquelle je pourrai me soumettre docilement à la Sainte Loi. Amen.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Troisième jour

Pour acquérir la fidélité

 

La communauté Chrétienne (Actes des Apôtres)

 

Dans les premiers jours de l’Église, les frères étaient fidèles à écouter l’enseignement des Apôtres et à vivre en communion fraternelle, à rompre le pain et à participer aux prières. La crainte de Dieu était dans tous les cœurs ; beaucoup de prodiges et de signes s’accomplissaient par les Apôtres. Tous ceux qui étaient devenus croyants vivaient ensemble, et ils mettaient tout en commun; ils vendaient leurs propriétés et leurs biens, pour en partager le prix entre tous selon les besoins de chacun. Chaque jour, d’un seul cœur, ils allaient fidèlement au Temple, ils rompaient le pain dans leurs maisons, ils prenaient leurs repas avec allégresse et simplicité. Ils louaient Dieu et trouvaient un bon accueil auprès de tout le peuple. Tous les jours, le Seigneur faisait entrer dans la communauté ceux qui étaient appelés au salut.

 

Prière

 

O Saint Pierre, quel moment amer et douloureux quand, au chant du coq, vous vous rappeliez la prophétie de Jésus. Vous réalisez alors que vous aviez gravement péché contre votre Divin Seigneur et Maître. Saint Pierre, vous avez prolongé cette douleur toute votre vie, pleurant tous les jours l’heure de votre négation. Tant de larmes creusèrent vos joues. Faites, très clément Saint, que moi aussi je pleure mes innombrables fautes, dont maintenant je me repens et que je déteste de tout mon cœur. Amen.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Quatrième jour

Pour acquérir la persévérance

 

Les premières persécutions (Actes des Apôtres)

 

Le grand prêtre et tout son entourage, c’est-à-dire le parti des sadducéens, étaient remplis de fureur contre les Apôtres: ils les firent arrêter et jeter publiquement en prison. Mais, pendant la nuit, l’ange du Seigneur ouvrit les portes de la cellule et les fit sortir en disant: « Partez d’ici, tenez-vous dans le Temple et là, annoncez au peuple toutes les paroles de vie. » Ils obéirent et, de bon matin, ils entrèrent dans le Temple et se mirent à enseigner. En arrivant, le grand prêtre et son entourage convoquèrent le grand conseil, tout le sénat des fils d’Israël, et ils envoyèrent chercher les Apôtres à la prison. En arrivant, les gardes ne les trouvèrent pas dans la cellule. Ils revinrent donc avec cette nouvelle: « Nous avons trouvé la prison parfaitement verrouillée, et les gardiens en faction devant les portes; mais, quand nous avons ouvert, nous n’avons trouvé personne à l’intérieur. » En entendant ce rapport, le commandant de la garde du Temple et les chefs des prêtres, en plein désarroi, se demandaient ce qui se passait. Là-dessus, quelqu’un arriva avec cette nouvelle: « Les hommes que vous aviez mis en prison, les voilà qui se tiennent dans le Temple, et ils instruisent le peuple ! » Alors, le commandant partit avec les gardes, pour ramener les Apôtres, mais sans violence, parce qu’ils redoutaient que le peuple ne leur jette des pierres. Il amena les Apôtres devant le grand conseil, et le grand prêtre les interrogea: « Nous vous avions formellement interdit d’enseigner le nom de cet homme-là, et voilà que vous remplissez Jérusalem de votre enseignement. Voulez-vous donc faire retomber sur nous le sang de cet homme ? » Pierre, avec les Apôtres, répondit alors : « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes. Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus, que vous aviez exécuté en le pendant au bois du supplice. C’est lui que Dieu, par sa puissance, a élevé en faisant de lui le Chef, le Sauveur, pour apporter à Israël la conversion et le pardon des péchés. Quant à nous, nous sommes les témoins de tout cela, avec l’Esprit Saint, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. » En entendant les Apôtres parler ainsi, les membres du grand conseil, exaspérés, projetaient de les faire mourir. Mais un membre du grand conseil se leva ; c’était un pharisien nommé Gamaliel, docteur de la Loi honoré de tout le peuple. Il ordonna de faire sortir les Apôtres un instant, puis il dit: « Hommes d’Israël, faites bien attention à la décision que vous allez prendre envers ces hommes. Il y a quelque temps, on a vu surgir Theudas; il prétendait être quelqu’un, et quatre cents hommes environ s’étaient ralliés à lui; il a été tué, et tous ses partisans ont été mis en déroute et réduits à rien. Après lui, à l’époque du recensement, on a vu surgir Judas le Galiléen qui a entraîné derrière lui une foule de gens. Il a péri lui aussi, et tous ses partisans ont été dispersés. Eh bien, dans la circonstance présente, je vous le dis: ne vous occupez plus de ces gens-là, laissez-les. Car si leur intention ou leur action vient des hommes, elle tombera. Mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez pas les faire tomber. Ne risquez donc pas de vous trouver en guerre contre Dieu. » Le conseil se laissa convaincre. On convoqua alors les Apôtres, et, après les avoir fouettés, on leur interdit de parler au nom de Jésus, puis on les relâcha. Mais eux, en sortant du grand conseil, repartaient tout joyeux d’avoir été jugés dignes de subir des humiliations pour le nom de Jésus. Tous les jours, au Temple et dans leurs maisons, sans cesse, ils enseignaient cette Bonne Nouvelle: Jésus est le Messie.

 

Prière

 

De vous, très aimable Saint, l’on peut dire que le zèle pour la gloire de Dieu vous consumait. Pour sa prédication, le Chef des Apôtres ne désirait rien de moins que Rome. La cité qui fut la capitale de la méchanceté deviendra le siège du Vicaire du Christ. Vous n’avez pas craint la fureur de l’empereur Néron. Plus fort que sa cruauté infernal, vous lui avez opposé le zèle qui brûlait en votre cœur pour Jésus et pour toutes les âmes. Vénérable Saint, faites de moi, si zélé parfois dans le mal, un infatigable apôtre au service de mes frères. Qu’avec mes bonnes oeuvres, je puisse payer pour les mauvaises action de ma vie, obtenant ainsi de mériter le Ciel. Accordez-moi, ô Saint Pierre, toutes les grâces que je vous demande. Amen.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Cinquième jour

Pour acquérir la Charité

 

Les premières Missions (Actes des Apôtres)

 

Les Douze convoquèrent alors l’assemblée des disciples et ils leur dirent: « Il n’est pas normal que nous délaissions la parole de Dieu pour le service des repas. Cherchez plutôt, frères, sept d’entre vous, qui soient des hommes estimés de tous, remplis de l’Esprit Saint et de sagesse, et nous leur confierons cette tâche. Pour notre part, nous resterons fidèles à la prière et au service de la Parole. » La proposition plut à tout le monde, et l’on choisit : Étienne, homme rempli de foi et de l’Esprit Saint.

 

Prière

 

O valeureux Saint Pierre, éclairé par le Père, avec hardiesse Vous confessiez la divinité de Jésus, en disant: « Vous êtes le Christ, le Fils du Dieu Vivant ». Votre confession fut si claire, si solennelle, si courageuse et sûre, que le Seigneur vous proclama bienheureux. Faites, ô glorieux Saint, qu’ayant reçu la Révélation, à votre exemple, je sache confesser le Christ en présence des ennemis de l’Église; que je sache confesser le Christ principalement par mes oeuvres; que mes oeuvres, ô Saint Pierre, confirment que je crois en Christ et en Sa Doctrine. Ne permettez pas que je puisse le renier. Ainsi, Saint Pierre, en vous imitant, faites que je mérite les faveurs divines et tout ce que je demande durant cette neuvaine.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Sixième jour

Pour acquérir la perfection

 

Le premier martyr (Actes des Apôtres)

 

Étienne était en face de ses accusateurs. Rempli de l’Esprit Saint, il regardait vers le ciel ; il vit la gloire de Dieu, et Jésus debout à la droite de Dieu. Il déclara: « Voici que je contemple les cieux ouverts: le Fils de l’homme est debout à la droite de Dieu. » Ceux qui étaient là se bouchèrent les oreilles et se mirent à pousser de grands cris ; tous à la fois, ils se précipitèrent sur lui, l’entraînèrent hors de la ville et commencèrent à lui jeter des pierres. Les témoins avaient mis leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme appelé Saul. Étienne, pendant qu’on le lapidait, priait ainsi: « Seigneur Jésus, reçois mon esprit. » Puis il se mit à genoux et s’écria d’une voix forte : « Seigneur, ne leur compte pas ce péché. » Et, après cette parole, il s’endormit dans la mort.

 

Prière

 

O Saint Pierre, si un Saint multiplie les miracles c’est que Notre Seigneur se complaît à favoriser son rayonnement. A votre désir irrésistible de faire le bien, le Seigneur répond en vous donnant le pouvoir du miracle, pour qu’ainsi vous puissiez convertir avantage avec le pouvoir Divin qu’avec vos propres mérites. Puissant Saint Pierre, vous avez pour votre mission l’omnipotence de Dieu, d’une manière presque absolue: vous ressuscitez les morts, vous relevez les paralytiques, vous donnez la mort à deux menteurs, vous guérissez d’innombrables malades, même votre ombre, en passant sur les malades les libère. Par votre pouvoir, qui maintenant dans le Ciel est encore plus grand, obtenez-moi du Seigneur les remèdes et la Charité qu’il me faut pour soulager mon prochain. Amen.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Septième jour

Pour acquérir l’humilité

 

La première grande conversion (Actes des Apôtres)

 

Comme il était en route et approchait de Damas, une lumière venant du ciel l’enveloppa soudain de sa clarté. Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait: « Saül, Saül, pourquoi me persécuter ? » Il répondit: « Qui es-tu, Seigneur ? — Je suis Jésus, celui que tu persécutes. Relève-toi et entre dans la ville: on te dira ce que tu dois faire. » Ses compagnons de route s’étaient arrêtés, muets de stupeur : ils entendaient la voix, mais ils ne voyaient personne. Saul se releva et, bien qu’il eût les yeux ouverts, il ne voyait rien. Ils le prirent par la main pour le faire entrer à Damas. Pendant trois jours, il fut privé de la vue et il resta sans manger ni boire. Or, il y avait à Damas un disciple nommé Ananie. Dans une vision, le Seigneur l’appela: « Ananie ! » Il répondit: « Me voici, Seigneur. » Le Seigneur reprit: « Lève-toi, va dans la rue Droite, chez Jude: tu demanderas un homme appelé Saül, de Tarse. Il est en prière, et il a eu cette vision: un homme, du nom d’Ananie, entrait et lui imposait les mains pour lui rendre la vue. » Ananie répondit: « Seigneur, j’ai beaucoup entendu parler de cet homme, et de tout le mal qu’il a fait à tes fidèles de Jérusalem. S’il est ici, c’est que les chefs des prêtres lui ont donné le pouvoir d’arrêter tous ceux qui invoquent ton Nom. » Mais le Seigneur lui dit: « Va ! cet homme est l’instrument que j’ai choisi pour faire parvenir mon Nom auprès des nations païennes, auprès des rois et des fils d’lsraël. Et moi, je lui ferai découvrir tout ce qu’il lui faudra souffrir pour mon Nom. » Ananie partit donc et entra dans la maison. Il imposa les mains à Saül, en disant: « Saül, mon frère, celui qui m’a envoyé, c’est le Seigneur, c’est Jésus, celui qui s’est montré à toi sur le chemin que tu suivais pour venir ici. Ainsi, tu vas retrouver la vue, et tu seras rempli de l’Esprit Saint. » Aussitôt tombèrent de ses yeux comme des écailles, et il retrouva la vue. Il se leva et il reçut le baptême. Puis il prit de la nourriture et les forces lui revinrent. Il passa quelques jours avec les disciples de Damas et, sans plus attendre, il proclamait Jésus dans les synagogues, affirmant qu’il est le Fils de Dieu. Tous ceux qui l’entendaient étaient déconcertés et disaient: « N’est-ce pas lui qui, à Jérusalem, s’acharnait contre ceux qui invoquent ce nom-là, et qui était venu ici pour les faire prisonniers et les ramener devant les chefs des prêtres ? »

 

Prière

 

O Saint Pierre, très grand amant du Christ, s’il en avait été de votre pouvoir, vous n’auriez jamais permis la Passion de notre Divin Rédempteur. Vous auriez combattu et votre magnifique Seigneur n’aurait pas connu la souffrance…. Vous marchiez sur les eaux pour arriver plus vite à Lui qui vous attendait sur la plage…. rapidement, vous couriez voir le tombeau vide, votre sermon de la Pentecôte est un incendie dans lequel vous vous enflammiez pour votre Souverain Seigneur. Faites que moi aussi je brûle d’amour pour le Christ. Que je craigne de Le perdre. Que je puisse brûler d’amour pour les autres et me sacrifier pour Jésus. Qu’étant uni à mon Seigneur et à vous ici-bas, je le sois au Ciel pour l’éternité. O grand Saint Pierre, obtenez-moi toutes les faveurs que je vous demande durant cette neuvaine accomplie en votre honneur. Amen.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Huitième jour

Pour acquérir l’obéissance

 

Les premières Eglises (Actes des Apôtres)

 

L’Église de Jérusalem entendit parler de tout cela, et l’on envoya Barnabé jusqu’à Antioche. A son arrivée, voyant les effets de la grâce de Dieu, il fut dans la joie. Il les exhortait tous à rester d’un cœur ferme attachés au Seigneur ; c’était un homme de valeur, rempli de l’Esprit Saint et de foi. Une foule considérable adhéra au Seigneur. Barnabé repartit pour aller à Tarse chercher Saul. Il le trouva et le ramena à Antioche. Pendant toute une année, ils furent ensemble les hôtes de l’Église, ils instruisirent une foule considérable ; et c’est à Antioche que, pour la première fois, les disciples reçurent le nom de « chrétiens ».

 

Prière

 

O admirable Saint Pierre, Vicaire du Christ, Saint merveilleux, vous fûtes et vous serez toujours présent en chacun des Papes, guidant les agneaux et les brebis, les fidèles et les évêques. Saint Pierre, royal Vicaire du Christ, vous gouvernez votre Église comme jamais aucun souverain n’a gouverné un royaume ici sur la terre. Votre règne, à la différence des règnes du monde, a des influences sur l’éternité de toutes et chacune de vos brebis, puisque vous possédez toujours les clés du Royaume de Dieu. Obtenez-moi que je puisse vivre de telle manière que ce soit par de telles pensées salutaires que j’entretienne mon espérance des réalités d’en haut. Amen.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Neuvième jour

Pour acquérir la Sagesse

 

Les premiers martyrs (Apocalypse de Saint Jean)

 

Et quand il a ouvert le cinquième sceau, j’ai vu sous l’autel les âmes de ceux qui ont été immolés à cause de la parole de Dieu et du témoignage qu’ils portaient. Ils crièrent d’une voix forte : « Jusqu’à quand, Maître saint et véritable, resteras-tu sans juger et sans tirer vengeance des habitants de la terre pour avoir versé notre sang ? »

 

Prière

 

Bienheureux Saint Pierre, glorieux Martyr du Christ, athlète très courageux qui affrontas de façon héroïque la fureur du cruel Néron, jusqu’à votre martyre vos yeux contemplaient déjà le Ciel et vos pieds marchaient vers la Gloire Céleste. Dans cette attitude, sans jamais fermer les yeux à la misère de la terre, vous les avez ouvert aux grandeurs et aux délices de la Gloire Céleste. O Saint victorieux, bien que je ne sois pas appelé au martyre, faites qu’au moins je sache comment me sacrifier dans mes devoirs. Amen.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

D’après une Neuvaine extraite de « Recueil de Neuvaines » d’André Castella, aux Ed. du Parvis

Publié dans Non classé

Neuvaine Notre Dame de Lourdes

Neuvaine Notre Dame de Lourdes

Notre Dame de Lourdes

Du 3 au 11 février 2009

Chaque jour

 

Une dizaine de chapelet et avec les invocations: « Notre-Dame de Lourdes, priez pour nous », « Sainte Bernadette, priez pour nous ». Aller à la Messe et communier de préférence le 11 février, jour de la fête de Notre-Dame de Lourdes et se confesser si possible.

 

Premier jour

 

N.-D. de Lourdes, me voici à vos pieds pour solliciter la grâce (nommer ce que l’on désire) ma confiance en votre pouvoir est inébranlable, vous pouvez tout obtenir de votre divin Fils. Vous qui avez daigné descendre sur la terre pour nous apporter les grâces de ce même Fils, obtenez-nous la grâce de les mériter. Nous vous saluons, ô Merveille du Très-Haut, nous vous félicitons pour votre glorieux privilège, et nous répétons mille fois avec bonheur : Elle est Immaculée, la Vierge de Massabielle ! Elle est Immaculée, N.-D. de Lourdes, qui a daigné nous visiter !

Deuxième jour

N.-D. de Lourdes, vous qui avez voulu vous servir d’une enfant ignorante des choses de ce monde pour vous révéler à nous, et malgré toutes les faveurs dont vous avez comblé Bernadette, cette enfant est restée innocente et humble, parce que vous lui avez promis le bonheur, pas en ce monde, mais en l’autre. Obtenez-nous d’être humbles de cœur et simples d’esprit, afin d’obtenir à notre tour vos faveurs.

Troisième jour

 

N.-D. de Lourdes, qui avez voulu apparaître dans la grotte de Massabielle pour nous recommander la prière et la pénitence, vous qui avez voulu nous visiter pour nous témoigner de votre bonté maternelle, écoutez aujourd’hui nos vœux suppliants, exaucez-les s’ils doivent, en se réalisant, procurer la gloire de votre divin Fils et le salut de nos âmes.

Quatrième jour

N.-D. de Lourdes, usez en notre faveur de la puissance que vous avez sur le Cœur de votre Fils. Commandez, ô divine Reine, et vous serez écoutée. Voyez notre pauvreté, nos misères et ayez pitié de nous, ô Mère de bonté ! Puisez à pleines mains dans les trésors célestes et répandez-les sur ceux qui prient aux pieds de votre autel.

Cinquième jour

N.-D. de Lourdes, Marie Immaculée, il ne sera pas dit que nous vous avons invoquée en vain. Les affligés, les malheureux, tous ceux qui souffrent : les cœurs brisés, les âmes blessées, les corps malades sont là, tous ils attendent vos bienfaits, ô Vierge secourable ! Si vous le voulez, aucun de tous ceux qui sont là ne s’en ira sans avoir éprouvé l’effet de votre puissante intervention, cette intervention, nous l’obtiendrons si nous imitons vos vertus.

Sixième jour

N.-D. de Lourdes, santé des infirmes, vous qui guérissez les corps afin de mieux guérir les âmes, montrez-vous encore favorable à nos désirs ardents. Soyez l’espoir pour nos chers malades, que leur confiance en vous soit couronnée de succès. Vierge miséricordieuse, dont le nom seul évoque de merveilleuses guérisons, montrez-nous encore votre pouvoir. Intercédez pour nous et pour les êtres qui nous sont chers, ô N.-D. de Lourdes.

Septième jour

N.-D. de Lourdes, qui avez versé des larmes sur nos péchés, donnez-nous un vrai repentir de nos fautes. Aidez-nous à détester tout ce qui peut blesser le cœur de votre divin Fils. Rendez notre contrition parfaite par une volonté sincère de ne plus l’offenser. Donnez-nous cette énergie chrétienne qui ne recule devant aucun sacrifice afin de mériter le pardon des péchés commis et la grâce de ne plus y retomber.

Huitième jour

N.-D. de Lourdes, soutien de l’Eglise, protégez notre Saint Père le Pape N…, remplissez-le toujours des lumières du Saint-Esprit, conservez-le à notre amour filial. Que nous soyons toujours fidèles à sa voix, que ceux qui sont égarés reviennent au sein de l’Eglise pour consoler le cœur de notre Pape bien-aimé.

Neuvième jour

N.-D. de Lourdes, après les enfants de l’Eglise militante, n’oubliez pas ceux de l’Eglise souffrante. Donnez-leur « le repos, la lumière et la paix. » L’Eglise, notre Mère, le demande chaque jour au Saint Sacrifice de la Messe. Ecoutez leurs demandes et exaucez les prières que nous vous adressons pour eux. Ames de père, de mère, d’époux, d’amie, Jésus a payé pour elles. Pour ces morts bien-aimés, grâce et miséricorde, ô N.-D. de Lourdes, afin qu’elle puissent chanter vos louanges dans le Ciel.

Publié dans Non classé

Neuvaine à Sainte Agnès

Neuvaine à Sainte Agnès

saint agnès

Chaque jour: Acte de Contrition, prière à l’Esprit Saint, 3 Notre Père, 3 je Vous salue Marie, 3 je crois en Dieu, 3 gloire au Père et la prière suivante:


Prière à dire chaque jour


Ô sainte Agnès, vous êtes l’espoir et le soutien de ceux qui font appel à vous, tournez vos yeux bénis sur nos misères et déployez les ailes de votre protection sur nous. Ô sainte Agnès, Epouse immaculée du Christ, implorez la sainteté de notre âme et notre corps, du ciel où vous êtes, avec votre consœur sainte Catherine de sienne. Ainsi soit-il.

 

Premier jour


Ô parfait modèle de vertu, glorieuse Sainte-Agnès, par cette foi vive dont vous étiez animée dès l’âge le plus tendre et qui vous a rendue si agréable à Dieu qu’Il vous a jugée digne de la couronne du martyre, obtenez-nous la grâce de conserver intacte dans nos cœurs la foi catholique et de nous montrer franchement chrétiens non seulement en paroles, mais aussi en œuvres, afin qu’après avoir confessé Jésus-Christ devant les hommes, nous méritions de recevoir de Lui un témoignage favorable devant son Père éternel. Ainsi soit-il.


Deuxième jour


Ô martyre invincible, célèbre Sainte-Agnès, par cette espérance que vous gardiez dans le secours divin lorsque, condamnée par l’impie gouverneur romain à voir le lis de votre pureté souillé et foulé aux pieds, vous avez mis, sans crainte et sans frayeur, toute votre confiance en Dieu qui envoie Ses anges au secours de ceux qui espèrent en Lui : obtenez-nous de Dieu, par votre intercession, la grâce de conserver avec un soin jaloux cette divine vertu dans notre cœur, afin qu’à tant de péchés commis nous n’ajoutions pas le péché abominable de la défiance en la Miséricorde Divine. Ainsi soit-il.


Troisième jour


Ô vierge courageuse, très pure Sainte-Agnès, la charité qui embrasait votre cœur était si ardente que le feu des bûchers et des plaisirs impurs, par lesquels les ennemis de Jésus-Christ voulaient vous perdre, ne put vous nuire en aucune façon. Par cet amour ardent, obtenez-nous de Dieu que toute flamme impure s’éteigne en notre cœur, et que seul y brûle le feu que Jésus-Christ est venu allumer sur la terre, afin qu’après avoir mené une vie sans tache dans la pratique de cette belle vertu, nous puissions participer à la gloire que vous avez méritée par la pureté de votre cœur et par le martyre. Ainsi soit-il.


Quatrième jour


Ô Sainte Agnès, secourez-nous. L’amour du Christ languit dans nos cœurs. Vos combats nous émeuvent ; nous versons quelques larmes au récit de votre héroïsme ; mais nous sommes faibles contre le monde et les sens. Amollis par la recherche continuelle de nos aises, par une folle dépense de ce que nous appelons sensibilité, nous n’avons plus de courage en face de nos devoirs. Ô Vierge du Christ, vous êtes là devant nous, avec vos renoncements, avec vos ardeurs célestes, avec votre soif de la souffrance qui mène à Jésus. Priez pour nous, indignes que nous sommes ; élevez-nous au sentiment d’un amour généreux, agissant, d’un amour qui connaisse la jalousie à l’encontre de ce qui n’est pas Dieu. Ainsi soit-il.


Cinquième jour


O enfant si pure au milieu de la contagion de Rome, si libre au milieu d’un peuple esclave, combien le caractère de notre Emmanuel paraît en vous ! Il est Agneau, et vous êtes simple comme lui ; il est le Lion de la tribu de Juda, et, comme lui, vous êtes invincible. Vous nous apparaissez, ô Vierge innocente, dans ces jours où nous venons vers vous, permettez, par votre intercession, d’approcher, pécheurs que nous sommes, cet Agneau qui vient nous racheter, et recommandez-nous vous-même, au nom de votre tendresse, à ce Jésus que vous avez toujours aimé. Ainsi soit-il.


Sixième jour


Sainte Agnès, Conduisez-nous à la vierge Marie, la tendre et pure brebis qui nous a donné ce Sauveur. Vous qui reflétez le doux éclat de sa virginité, obtenez-nous d’elle un de ces regards qui purifient les cœurs. Nous vous supplions, ô Sainte Agnès, pour la sainte Eglise qui est aussi l’Epouse de Jésus. C’est elle qui vous a enfantée à son amour ; c’est d’elle que nous aussi tenons la vie et la lumière. Obtenez qu’elle soit de plus en plus féconde en vierges fidèles. Ô épouse de l’Emmanuel, soyez le secours de tous ceux qui vous invoquent ; et que votre amour pour les hommes s’allume de plus en plus à celui qui brûle au Cœur de Jésus. Ainsi soit-il


Septième jour


Bienheureuse Agnès, vous étiez belle de visage ; mais combien vous êtes plus belle par la foi. Vous avez méprisé le siècle, vous vous réjouirez avec les anges. Intercédez pour nous auprès de la très sainte vierge marie afin qu’elle nous obtienne la grâce d’êtres de vrais enfants de Dieu. Mettez-en nous Sainte Agnès, cette grande foi qui vous a valu la couronne de martyre. Aidez-nous dans notre jeunesse à découvrir Jésus et à l’aimer d’un amour ardent comme le votre, afin que de votre secours nous persévérons sur le chemin de la béatification. Ainsi soit-il.


Huitième jour


Sainte Agnès, en dépit de votre très jeune âge vous avez courageusement affronté la mort pour l’amour du Christ, en vous se trouvait les mêmes sentiments du christ ’’ agneau immolé et  vainqueur’’ par votre intercession, puissions-nous nous aussi vivre notre vocation et les situations concrètes dans lesquelles nous nous trouvons, comme d’authentiques chemins de sainteté. Que ce doux nom Agnès qui fait penser à ’’agneau’’ nous comble de vos vertus et d’un cœur d’enfant afin que le royaume des Cieux nous soit grand ouvert. Faites que de vos prières nous obtenions le don de chasteté qui nous préserve des tentations et des plaisirs de la chair pour ne point contrister votre humble époux notre rédempteur. Ainsi soit-il.


Neuvième jour


Très confiante Sainte Agnès, qui vous êtes entièrement offerte au divin Rédempteur et avez choisi le martyr contrairement aux richesses de la terre, daignez lui présenter nos supplications afin qu’il jette un regard miséricordieux sur la jeunesse tant détournée par le malin. Que par votre grâce, à votre exemple, elle s’adonne fermement à la prière pour brandir avec vous la palme de la victoire. Nous implorons de vous le courage et la persévérance dans les épreuves de la vie pour enfin jouir des merveilles célestes dont vous êtes comblées, par le Christ notre seigneur. Ainsi soit-il.

Publié dans Non classé