Préparer sa Première Communion

Préparer sa Première Communion

première Communion Enfant et Pape

« Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle

et Je le ressuciterai au dernier jour.

Car ma chair est vraiment une nourriture

et mon sang vraiment une boisson.»

(Jn 6, 54-55)

 

Les Collégiens et les Lycéens qui n’auraient pas encore reçu la Première Communion et qui souhaiteraient s’y préparer peuvent prendre contact avec leur paroisse. Elle peut être reçue à tout âge, pourvu qu’on y ait été dûment préparé et qu’on soit capable d’assumer la fidélité au Jour du Seigneur.

En général, on se préparera simultanément à recevoir le sacrement de la Confirmation, pour retrouver l’ordre antique de l’inititation chrétienne des adultes (Baptême, Confirmation, Eucharistie) qui est plus logique et profitable lorsqu’on est adolescent.

 

La préparation sera probablement organisée en même temps que le catéchuménat, certains dimanches en fin d’après-midi, si cela est possible. Nous nous adaptons à chaque cas, pour avancer au rythme de chacun, en fonction des formations suivies au Moulin.

Pour trouver un cadeau de communion : cliquez ICI

SOURCE : moulindesaintferdinand.over-blog.com/

Publié dans Non classé

Cérémonie des enfants pour la première Communion

Cérémonie des enfants pour la première Communion

premiere-communion enfants

1. Date de la première communion

La date de la première communion est fixée par la paroisse. La célébration de la première Communion a lieu habituellement au mois d’avril ou surtout au mois de mai.  L’ascension ou le dimanche de la fête du corps et du sang du Christ sont parfois choisis.

2. Comment se déroule la cérémonie ?

 

Les enfants rentrent en procession et en portant un petit luminaire ou une fleur et le livre de la Parole dans certaines paroisses. Ils sont placés au premier rang devant l’autel. Leur famille est derrière. Au signe de paix, les enfants vont embrasser leurs parents. Au moment de la communion, on la donne d’abord aux enfants. Parfois, on les fait monter autour de l’autel. On fait tout pour que les enfants ne soient pas distraits et restent recueillis. On les invite à un moment de recueillement plus intense.

 

3. Prière universelle pour la première communion

Souvent on demande aux parents de rédiger la prière universelle pour la première communion

Exemple d’intentions de prière universelle pour la première communion

1.Merci, Seigneur, pour la chance que tu nous as donnée de pouvoir devenir enfant de Dieu, de pouvoir communier, de te connaître et de t’aimer. Seigneur, nous te prions.
2.Merci, Seigneur, pour ton amour, pour nos parents et ce qu’ils font pour nous, pour nos camarades, nos maîtres et nos maîtresses. Seigneur, nous te prions.
3.Merci, Seigneur, pour tout ce que tu fais pour nous, pour tout ce que tu nous donnes, pour le Pain de vie, pour ta Parole. Seigneur, nous te prions.
4.Seigneur, aide-nous à faire la paix partout et toujours. Seigneur, nous te prions.
5.Seigneur, aide-nous à faire plaisir aux autres même quand cela est difficile. Seigneur, nous te prions.
Autre exemple d’intentions de prière universelle pour la première communion

  1. Seigneur en ce jour ou ces jeunes vont communier à ton corps et à ton sang pour la première fois, fait que cette célébration touche leur cœur
  2. Seigneur, aide les à être fidèle au don que tu leur fait
  3. Seigneur, aide nous à ne jamais oublier la grandeur de ton sacrifice pour nous

Plutôt que de copier un texte pris sur internet sur la prière universelle pour la première communion, il est mieux de réfléchir et de rédiger un texte plus adapté à la prière universelle pour la première communion de ses enfants.

Pour trouver un cadeau de communion : cliquez ICI

SOURCE : marieesperance.bm.over-blog.com/

Publié dans Non classé

Préparation de la première communion

Préparation de la Première Communion

première communion

La préparation se fait dans le cadre d’une petite retraite qui a souvent lieu en dehors du cadre paroissial. Certaines paroisses demandent aux enfants de choisir un texte de communion, par exemple un texte d’Évangile,  qui en exprime le sens.  D’autres  demandent qu’ils rédigent une lettre en formulant les motifs pour les quels ils désirent communier. – La préparation comporte aussi l’expérience du Sacrement de Réconciliation. L’Église demande que ce Sacrement précède la première Communion. Ce Sacrement a, en effet, un caractère éminemment pédagogique et évangélique.

 Première confession des enfants  

La première confession des enfants a lieu habituellement en CE2. C’est une démarche personnelle de l’enfant qui est un peu inquiet avant et heureux après. La confession a lieu au cœur d’une célébration que l’on appelle souvent fête du pardon.

.

Carte d’invitation à sa communion    

On envoie un faire part, une carte d’invitation à sa communion pour la messe et la réception. On indique le nom et l’adresse de l’église, l’heure de la cérémonie, le lieu de la réception. On demande aussi de confirmer sa présence. Si possible, on écrit un mot affectueux plus personnel.

Pour trouver un cadeau de communion : cliquez ICI

SOURCE : marieesperance.bm.over-blog.com/

Publié dans Non classé

Qu’apporte aux enfants leur première communion ?

Qu’apporte aux enfants leur première communion ? 

premiere-communion

La première communion, c’est recevoir pour la première fois le sacrement de l’eucharistie. Elle met en contact personnel avec le Christ en créant une relation intime. Elle touche leur cœur et leur fait prendre conscience que Jésus est tout proche d’eux.  Elle les invite au recueillement pour rencontrer le Christ et leur apprend à demander à Jésus de les aider à être meilleur.

2. A quel âge ?       

Certains parents souhaitent que leur enfant fasse leur première communion assez jeune et ne soit pas obligé d’attendre la célébration organisée par le catéchisme, par ce qu’ils pensent que leur enfant est bien disposé et que c’est d’abord une affaire personnelle. – Cependant la première communion exige une préparation sérieuse et suppose que les enfants comprennent bien ce qu’est l’eucharistie. Le plus souvent elle a lieu à la fin de leur année de CM1. Il faut que les enfants participent régulièrement à la catéchèse pendant deux ans. Cela dépend aussi de la vie chrétienne de la famille.

3. Quelles sont les conditions ?

La participation régulière à la messe dominicale constitue une expérience spirituelle exigée par l’Église pour accéder à ce Sacrement. Les paroisses proposent des célébrations dominicales où les enfants sont plus étroitement associés. Ces célébrations font partie de la préparation indispensable.

Il y a des conditions légales pour qu’un enfant fasse sa première communion. Un enfant ne peut la faire sans le consentement de ses parents, ou au moins de l’un d’eux, et, selon le droit civil français, la non-opposition de l’autre parent. Les parents ont en effet conjointement et en commun la responsabilité de l’éducation de leurs enfants et cela vaut pour l’éducation religieuse.

Pour trouver un cadeau de communion : cliquez ICI

SOURCE : marieesperance.bm.over-blog.com/

Publié dans Non classé

Histoire de la Première Communion

Histoire de la Première Communion

Communion_Solennelle

Jusqu’au XIIe siècle, un enfant communiait dès qu’il était baptisé. C’est encore la pratique des Églises orientales. On humecte de vin consacré les lèvres du nouveau baptisé. En 1215 le concile de Latran IV décide que la première communion aura lieu entre 12 et 14 ans. Jusqu’à la fin  du XVIe, elle n’était marquée par aucune cérémonie particulière.  A partir du XVIIe siècle, elle prend en France la forme d’une cérémonie solennelle à la fin du catéchisme. Puis, elle devient au XIXe siècle un rite de passage de l’enfance à l’âge adulte.

En 1910 dans le décret « Quam singulari » le pape saint Pie X demanda qu’on admette à l’eucharistie les enfants beaucoup plus jeunes, dès « l’âge de raison » vers 7 ans. On appela cette cérémonie « communion privée » ou « petite communion » et on continua à  célébrer la  « communion solennelle » vers 12-13 ans couronnement de l’enfance et du catéchisme.  Actuellement depuis les années 1970, l’ensemble « communion privée – communion solennelle » a été remplacé par « première communion – profession de foi

Pour trouver un cadeau de communion : cliquez ICI

SOURCE : marieesperance.bm.over-blog.com/

Publié dans Non classé

La première Communion de votre enfant

La première Communion de votre enfant

premiere-communion enfants

Chers parents,

    

Votre enfant est en âge de faire sa première communion, et c’est peut-être déjà une grande joie pour lui de pouvoir rencontrer dans son cœur Jésus vivant dans l’Eucharistie, sacrement de l’Amour. Ce sera aussi une grande joie pour la communauté chrétienne de voir qu’elle se renouvelle !  

 

En effet, afin d’éviter les communions sans lendemain, célébrées pour faire comme les autres, pour faire plaisir à un grand parent ou pour obtenir un cadeau, une réflexion et un discernement de la part de l’enfant, de ses parents, de ses catéchistes et du curé de la paroisse deviennent de plus en plus nécessaires.

Faut-il rappeler aux parents, parrains et marraines, qu’au jour du baptême de leur enfant et filleul ils se sont engagés par écrit et publiquement à « l’éduquer dans la foi » ? Sans cette garantie, le célébrant ne pouvait baptiser l’enfant.

 

Voici  comment savoir qu’un enfant est suffisamment prêt pour communier :

 

– Désir de communier de l’enfant à Jésus, le plus librement et joyeusement possible. Sinon, les difficultés seront importantes. Dans la foi, ce désir est suscité par l’Esprit Saint. Cet amour du Christ doit grandir dans le coeur au point où l’enfant s’obligera par lui-même et librement à rencontrer le Christ chaque dimanche, avec l’autorisation de ses deux parents.

– L’enfant est-il également intéressé par la messe, la prière, la catéchèse, la vie chrétienne en général ?

– Pouvoir distinguer le pain ordinaire du Pain eucharistique – Corps du Christ.

– Fidélité à l’Eucharistie dominicale chaque semaine (1 heure sur 168, soit moins de 1% de son temps !), même pendant les vacances….

– Pouvoir distinguer le bien du mal (en vue du sacrement de réconciliation).

– Avoir le soutien exemplaire d’un « aîné dans la foi » (parent, parrain, marraine, grand parent…). L’aîné(e) dans la foi est celui ou celle qui guide l’enfant au jour le jour dans une véritable vie chrétienne, avec l’approbation des deux parents.

– Etre fidèle à la catéchèse. Connaître les prières de base. Connaîtrele signe de croix, le Notre Père, le Je vous salue Marie et, si possible, d’autres prières par cœur (Je crois en Dieu, acte de contrition).

– Avoir l’accord et autant que possible le soutien exemplaire de ses parents. Si l’un des parents est athée ou d’une autre religion, il doit accepter librement les conditions émises par l’Eglise.

– Avoir la ferme intention de continuer à communier chaque dimanche après la 1ère communion.

 

Toutes choses qui se vérifient ou s’apprennent pendant la préparation à la première communion.

 

P. Jean-Eudes, curé

Pour trouver un cadeau de communion : cliquez ICI

SOURCE : curemuzillac.over-blog.com/

Publié dans Non classé

La communion en quelques questions (pour expliquer aux enfants)

La communion en quelques questions (pour expliquer aux enfants)

première communion

Pourquoi dit-on que Jésus est réellement présent à la messe ?

Depuis 2000 ans, les chrétiens ont toujours cru Jésus-Christ sur parole : il nous dit qu’il est vraiment présent, même si on ne voit que du pain et du vin. C’est l’Esprit saint qui réalise ce mystère, à la messe.

Quelle impression a-t-on quand on communie ?

On a l’impression de manger un peu de pain ! Le Christ ne cherche pas à nous faire éprouver des sensations extraordinaires. Mais quand on communie, on reçoit une force pour aimer à la manière de Jésus et devenir son disciple.

Quand peut-on faire sa première communion ?

On peut la faire quand on a pris le temps de mieux connaître Jésus, qu’on a envie de vivre avec lui. Quand on a compris que son pain de vie n’est pas du pain ordinaire. Et quand on est baptisé, bien sûr ! On peut avoir 6 ans… ou 106 ans ! De toute façon, on s’y prépare avec des catéchistes et en famille. C’est avec eux qu’on prend la décision de communier pour la première fois.

Que veut dire eucharistie ?

Le mot Eucharistie vient du grec et signifie « merci ». C’est un autre mot pour désigner la messe : c’est le repas où Jésus dit merci, rend grâce à son Père parce que son amour est plus fort que le mal et la mort ; c’est le repas où tous les chrétiens peuvent, à leur tour, dire merci à Dieu.

L’hostie, c’est quoi ?

L’hostie est le nom que l’on donne au pain de la messe. Ce mot veut dire « victime » et rappelle que Jésus a donné toute sa vie pour nous.

Un sacrement, qu’est-ce que c’est ?

Un sacrement, c’est un signe. Il montre que Dieu est notre fidèle allié. La communion, c’est vraiment le plus grand signe d’alliance entre lui et nous. Il y a aussi le baptême où Dieu nous fait entrer dans sa famille et la confirmation par laquelle il fait de nous des adultes dans cette famille.

Pour trouver un cadeau de communion : cliquez ICI

SOURCE : paroissenotredamedubourbonnais

Publié dans Non classé

Première communion

Première communion

première communion

La première communion, c’est recevoir pour la première fois le corps du Christ sous forme d’hostie consacrée par le prêtre. La communion crée une relation personnelle au Christ en nous nourrissant de sa Parole et de sa vie. En général, les enfants communient pour la première fois entre 8 et 10 ans

La communion n’est pas une récompense après un certain nombre d’années de catéchèse mais un acte de foi. Il n’y a pas d’âge pour communier pour la première fois, cela dépend du parcours chrétien et de la motivation de l’enfant. Cependant, rares sont les enfants qui communient avant 6 ans.

Les enfants baptisés tout petits communient pour la première fois vers l’âge de 8 ans. Les plus grands et les adultes peuvent communier pour la première fois au cours de leur baptême. La communion fait partie des sacrements de l’Initiation chrétienne.

La première communion suppose que l’enfant ait assimilé ce qu’est la messe et qu’il fasse la différence entre le pain et une hostie consacrée. Il doit croire en la présence du Christ dans l’eucharistie, savoir ce qu’il fait et désirer recevoir sa force. On lit dans le code du Droit canonique de l’Eglise Catholique :  » Pour que la très Sainte Eucharistie puisse être donnée aux enfants, il est requis qu’ils aient une connaissance suffisante et qu’ils aient reçu une préparation soignée, de sorte qu’ils comprennent le mystère du Christ à la mesure de leur capacité et puissent recevoir le Corps du Seigneur avec foi et dévotion« .

Cependant, la plupart des catholiques estiment que la Première Communion exige une préparation sérieuseafin que les enfants comprennent bien ce qu’est l’Eucharistie.

La participation régulière à la messe dominicale fait également partie de l’expérience spirituelle exigée par l’Eglise pour accéder à ce Sacrement, et de nombreuses paroisses proposent des célébrations dominicales où les enfants sont plus étroitement associés, dans le cadre de la préparation à leur Première Communion.

Toujours dans ce cadre, l’Eglise demande aux futurs premiers communiants de vivre l’expérience du Sacrement de Réconciliation. La première confession des enfants a généralement lieu en CE2. Il s’agit de reconnaître ses péchés, et de les avouer à un prêtre, afin d’être pardonné. C’est une démarche personnelle de l’enfant qui est un peu inquiet avant et heureux après. La confession des enfants a lieu au cœur d’une célébration que l’on appelle souvent fête du pardon. 

La préparation à la première Communion se termine habituellement dans le cadre d’une petite retraite souvent en dehors du cadre paroissial. La plupart des paroisses demandent aux parents de participer à cette préparation, en aidant leur enfant à se préparer, l’encourageant, répondant à ses questions, lui montrant l’importance de sa démarche, s’intéressant à celle-ci.

Pour trouver un cadeau de communion : cliquez ICI

SOURCE : paroissenotredamedubourbonnais

Publié dans Non classé